Forum de discussion sur le paganisme moderne et antique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Site en ligneSite en ligne  
Ethique du forum
Respectueux de l'individualité humaine, nous ne tolèrerons au sein de ce forum aucun propos à nature raciste, sexiste, homophobe ou issus de quelque idéologie discriminatoire.
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 99 le Jeu 22 Jan - 21:02
Derniers sujets
Sujets les plus actifs
Groupe, chansons du moment...
Jésus, ce Dieu Païen inconnu...
Les cercles féminins dianisants mais pas que
Histoire
Une France païenne et démocratique est-elle possible ?
Communauté Facebook!
Monothéisme et polythéisme
Rien que pour le fun....
intéressant
Que sont les Dieux pour vous?
Articles
Le Paganisme
Numinisme
Eusebeia
Les Muses
Hymnes
Kalathema Eusebeia
Exemples de Cérémonie
Athena par Walter Otto
anipassion.com
Partagez | 
 

 Paganisme et homosexualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Pallas
Daïmon fulgurant
Daïmon fulgurant
avatar

Masculin Age : 28
Nombre de messages : 526
Localisation : Montauban,Toulouse
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Paganisme et homosexualité   Mar 23 Aoû - 8:29

C'est un titre qui peut paraître trompeur.

Mais j'ai remarqué que beaucoup de polythéistes que je connaissais était en grande partie pas a 100% hétérosexuels.
Que pensez-vous de ceci? Certains trouveront ma remarque un peu débile, mais bon, c'est une chose que j'ai expérimenté de mon côté donc j'esssaie de voir ce qu'il en est du votre et de comment vous voyez la chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://pallastemple.e-monsite.com/
Djehoutyseba
Banni


Motif du bannissement : Décision administrative: Nuisance au forum
Masculin Age : 40
Nombre de messages : 424
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Mar 23 Aoû - 8:38

Pour moi c'est révélateur d'une société en plein changement, les néo-paiens, je pense (après jpeux me tromper) sont déjà de catégorie majoritairement "jeunes adultes" c'est à dire entre 20 et 35 ans à peu près.
la libéralisation sexuelle se faisant, que ce soit du coté lesbien, homo, et même hétéro (maintenant certaines femmes décident de prendre les devants au lieu du contraire), je pense que le paganisme, à tort ou à raison, véhicule tout un tas de valeurs libérales, que la société judéo-chrétienne avait tenté de réfreiner, et bin voila, maintenant l'effet inverse se produit, et le néo paganisme représente aussi ces désirs de changements de moeurs, ou du moins de tabous à casser, ce qui est loin d'être un mal ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Roxappho
Nymphe fantasque
Nymphe fantasque
avatar

Féminin féminin Age : 32
Nombre de messages : 2860
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Mar 23 Aoû - 9:34

Effectivement, quand on regarde ce forum, la proportion de lgb n'est pas négligeable et bien supérieure à la moyenne normale...
Je dirais que c'est une de nos spécificités que je n'ai pas trouvée ailleurs.
Aussi, non, je ne dirais pas que le fait d'être païen facilite le score non-nul sur l'échelle de Kinsey.

Ce qui n'empêche les préjugés homophobes de quand même être présents dans le monde païen, nous l'avons bien constaté ici même (Suivez mon regard...).

Pour ce qui est de l'hellénisme, il fait un peu cas particulier, car tant historiquement que mythiquement, il y a de nombreuses histoires impliquant des rapports amoureux ou sexuels entre individus de même sexe.
Suivre une voie hellénique implique forcément une certaine acceptation de l'homosexualité, celle-ci étant présente jusqu'au niveau divin de manière incontournable, même si un(e) hétéro strict(e) n'en est pas directement affecté(e) dans son approche spirituelle.

Aussi, je dirais que c'est plus les lgb qui ont amené leur visibilité avec eux plutôt que quelque chose qui vient des païens eux-même. A cela s'ajoute les changements de mentalités dans la société qui sont arrivés au même moment.

Si on prend la wicca par exemple, le cas est flagrant.
Gardner ouvertement homophobe, passation obligatoirement d'un sexe à l'autre, fort essentialisme sexué, et là sont arrivés les premières dianiques et les Radical Faeries qui ont chamboulé tout ça dans les années 1970.

Je crois savoir que dans le contexte francophone, il y a encore des "zones de coincement", comme par rapport aux celtiques et aux nordiques, même si cela évolue bien et que nombre d'entre eux sont gay-friendly, j'en connais même certains. Mais là encore, c'est francophone, car si on regarde du côté de l'Europe du nord, c'est largement différent pour ceux qui sont officiels (Voir Odin approuve le mariage gay).

Je dirais donc que c'est bien les lgb qui se sont taillés leur place plutôt qu'autre chose.

De là, effectivement, il est plus simple pour ceux qui n'ont pas un score nul sur kinsey de pouvoir l'exprimer, quel qu'en soit l'échelon. De même, cette absence de condamnation globale de l'homosexualité fait que le jeune lgb ne se trouve pas rejeté directement par cette voie spirituelle et peut y avancer plus sereinement.

Voilà comment je vois les choses.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Penthésilée ou Sappho ?

«Pour moi, la plus belle des choses, c'est de voir quelqu'un aimer quelqu'un.»
[Sappho]
Revenir en haut Aller en bas
http://penthesilee.wordpress.com/liste-des-articles/
apprenti
Prêtre/Prêtresse
Prêtre/Prêtresse
avatar

Masculin Age : 33
Nombre de messages : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Mar 23 Aoû - 11:08

Les paiens osent surement plus l'avouer que les mono. L'homosexualité est une chose anormale, pas chez les paiens.
Revenir en haut Aller en bas
Nefer-Seth
Païen Lambda
Païen Lambda
avatar

Masculin Age : 31
Nombre de messages : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Mar 23 Aoû - 17:06

Ben, je suis homosexuel à 100 % et païen à 100 % également ; pourquoi ? parce que le paganisme est une des rares religions à accepter totalement l'homosexualité : les Dieux eux-mêmes donnent l'exemple, la littérature païenne de l'Antiquité abonde de lieux communs tellement célèbres qu'on n'a même pas besoin de les citer (Zeus et Ganymède, la bataillon sacrée de Thèbes, le Banquet et le Phèdre de Platon, Sappho de Lesbos, Alexis et Corydon, Apollon et Hyacinthe, Seth et Ach, Poséidon et Pélops, Dionysos et Ampélos, etc.).

Les éditions "Les Belles Lettres" ont eu l'excellente idée de publier une anthologie quasi-complète des textes antiques traitant de l'homosexualité au sein du paganisme (favorablement, à trois execeptions près, Juvénal, qui n'était qu'un vieil hiboux aigri crachant son fiel sur tout le monde, et les évêques Augustin d'Hippone et Jean "Chrysostome", on devrait plutôt dire "Coprostome"...). Je vous met le lien, car c'est une mine d'informations précieuses ; la lecture de ce livre a été pour moi un véritable enchantement : http://www.lesbelleslettres.com/livre/?GCOI=22510100322270

Cela étant, je ne me voile pas la face, oui il y a hélas, à l'heure actuelle, des "païens"
homophobes (notamment chez les fachos, comme c'est surprenant !), mais ils sont heureusement minoritaires, et n'ont aucune base doctrinale solide sur laquelle s'appuyer pour justifier leur honteuse homophobie (contrairement aux chrétiens, qui peuvent sortir des passages de leur Bible pour condamner les homos, et l'on s'étonne qu'il y ait autant d'apostasie lol! ). Il y a plusieurs années de cela, j'étais catho, et je suis bien content d'être à présent sorti de cet enfer et de m'être converti au culte des Dieux, qui eux m'acceptent comme je suis.

Revenir en haut Aller en bas
Roxappho
Nymphe fantasque
Nymphe fantasque
avatar

Féminin féminin Age : 32
Nombre de messages : 2860
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Mar 23 Aoû - 19:46

apprenti a écrit:
Les paiens osent surement plus l'avouer que les mono.
Je ne suis pas vraiment sûre que ça soit vraiment une notion d'avouer, on est bien loin d’une considération de "faute" et au contraire, pour ceux qui sont déjà "out", c'est généralement amener dans une logique très éloignée du coming-out.
Nefer-Seth l'a fait avec un hymne, je l'ai fait en parlant de ma compagne, je ne sais plus comment l'ont fait les autres, mais ça se fait avec décomplexion en abordant un autre sujet.

En fait, tout dépend comment c'est assumé en dehors aussi. Si ce n'est pas assumé ailleurs, ce ne sera pas vraiment plus assumé au contact du monde païen, même en présence d'autres lgb comme je l'ai déjà constaté.

Nefer-Seth a écrit:
aucune base doctrinale solide sur laquelle s'appuyer pour justifier leur honteuse homophobie
Y en a-t-il vraiment besoin?
La plupart des homophobes que j'ai croisés dans ma vie ne se cachaient pas derrière une base doctrinale, mais plutôt des arguments bidons de naturalité ou essentialistes quand déjà ils avaient la moindre chose derrière laquelle se cacher.

Inversement, j'ai connu des personnes dont la doctrine théorique étaient censées être homophobes et qui l'avait dépassée. Un curé catholique qui fait une bénédiction de couple à un couple gay après leur pacs, j'ai déjà vu.
Je suis même déjà allée au hammam avec des musulmanes sachant très bien que je suis une sehakia sans que cela ne pose de problèmes.
Que dire encore du cas de l'élection d'Eva Brunne?


Sinon, je ne suis pas sûre que la question de Pallas portait vraiment sur la comparaison aux religions livresques...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Penthésilée ou Sappho ?

«Pour moi, la plus belle des choses, c'est de voir quelqu'un aimer quelqu'un.»
[Sappho]
Revenir en haut Aller en bas
http://penthesilee.wordpress.com/liste-des-articles/
Aornis
Naïade loquace
Naïade loquace
avatar

Féminin Age : 38
Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 14/12/2010

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Mer 24 Aoû - 18:20

Nefer-Seth a écrit:
Ben, je suis homosexuel à 100 % et païen à 100 % également ; pourquoi ? parce que le paganisme est une des rares religions à accepter totalement l'homosexualité
Je pense que ce que dit Nefer-Seth est très représentative de ce qui favorise les homo à se tourner vers le paganisme. C'est tout naturel qu'il puisse y avoir un lien fort en néo-paganisme et homosexualité.
Moi aussi je m'étais fait la même remarque que Pallas. A mon avis, si on reste cohérents, les païens se soucient peut de ce que les gens font dans leur lit et ont pas franchement tendance à se baser là-dessus pour juger quelqu'un. Je généralise un peu mais si on compare aux monothéistes, y'a une nette différence sur ce point.
Apprenti a dit que les païens osent plus l'avouer. Y'a de ça également; est-ce que les sujets dont nous traitons n'amènent pas plus à venir parler d'orientation sexuelle, et donc à connaître les tendances des uns et des autres, et ainsi donner l'impression qu'il y a plus de païen homo ou bi ?...
Revenir en haut Aller en bas
Roxappho
Nymphe fantasque
Nymphe fantasque
avatar

Féminin féminin Age : 32
Nombre de messages : 2860
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Jeu 25 Aoû - 20:29

Aornis a écrit:
ce qui favorise les homo à se tourner vers le paganisme. C'est tout naturel qu'il puisse y avoir un lien fort en néo-paganisme et homosexualité.
En fait, je me demande si ce ne serait pas plutôt l'inverse pour grande partie.

Je m'explique...
Ce n'est pas forcément que le paganisme attire les lgb, c'est plutôt qu'il les repousse moins, voire reste neutre.

Comme ça a été abordé, les doctrines issues du judéo-christianisme (et du bouddhisme) ont développé l'homophobie. Delà, il devient normal de ne pas adhérer.
Dans ma recherche spirituelle de fin d'adolescence, je m'étais penchée sur le bouddhisme japonais (japonais, parce qu'ayant très vite découvert que la dalaï-lama ne valait pas mieux que le pape). J'y avais trouvé des choses intéressantes, comme le kuji in du mikkyô Shingon, mais me suis vite aperçue de la misogynie au sein de celui-ci comme dans la plupart des voies bouddhiques. Quant à la voie de Nichiren que j’avais notée ne pas l'avoir, elle ne m'attirait pas.
Bref, c'est bien un élément doctrinal du bouddhisme qui m'en a écartée.
On peut voir la même chose par rapport aux judéo-christianismes, qui écartent les individus en ne cessant de juger, hiérarchiser, condamner, etc....

Mais je le marque encore, le milieu païen n'est pas exsangue d'homophobie, et pas seulement de la part des identitaires et des gardnériens.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Penthésilée ou Sappho ?

«Pour moi, la plus belle des choses, c'est de voir quelqu'un aimer quelqu'un.»
[Sappho]
Revenir en haut Aller en bas
http://penthesilee.wordpress.com/liste-des-articles/
Léandros
Sakura no hana
Sakura no hana
avatar

Masculin Age : 24
Nombre de messages : 1946
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Jeu 25 Aoû - 20:43

Pour ma part ce n'est absolument pas ma sexualité qui m'a poussé à me tourner vers le polythéisme, comme déjà dit dans un autre post j'avais déjà une grande attirance envers celui ci à mes 9-10 ans, c'était donc pour ma part une évolution graduelle et plutôt naturelle qui m'a entrainé vers cette religion et le fait que celle ci n'ait rien contre l'homosexualité ou la bisexualité n'a été qu'un bonus et rien de plus.
Je suis bisexuel pour ceux qui ne le sauraient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Nefer-Seth
Païen Lambda
Païen Lambda
avatar

Masculin Age : 31
Nombre de messages : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Ven 26 Aoû - 0:22


Roxappho : C'est très surprenant, on a eu tout deux un parcours similaire ; après ma rupture avec l'Eglise (à 21 ans), je me suis d'abord tourné vers le bouddhisme avant de devenir païen. M'étant très vite rendu compte, tout comme toi, que le Dalaï-Lama était autant homophobe que le pape, je me suis "rabattu" sur le bouddhisme japonais : j'ai commencé par l'école du Nembutsu (pour ceux qui ne connaissent pas, c'est une forme de bouddhisme qui met l'accent sur la piété et la dévotion, par la récitation du mantra "Namou Amida Boutsou", "Gloire au Bouddha de la Vie Infinie"), avant de me rendre compte de la pauvreté doctrinale de ce courant et, surtout, de la froide sécheresse de sa spiritualité. Je me suis ensuite orienté vers le bouddhisme de Nichiren qui, contrairement à toi, me fascinait par son caractère "absolu" (quand on est en quête de "vérités spirituellles", ça a son importance ! lol! ), d'abord six mois dans la Soka Gakkai, puis un an dans la Nichiren Shoshu. Mais je n'étais pas satisfait non plus : trop de froideur, trop de dogmatisme sectaire, et pas assez de chaleur humaine. Etant passionné depuis l'adolescence par l'Antiquité gréco-romaine et l'Egypte ancienne (vive les Lagides ! lol! ), j'ai fini par apprécier à sa juste valeur la dimension hautement spirituelle de ces civilisations, uen fois débarassé de mes oeillères chrétiennes, et à présent que je marche dans cette voie, je m'épanouis (enfin !) pleinement, ce qui n'était pas le cas auparavant... No

Par contre, j'espère que tu ne m'en voudras pas, mais je ne peux m'empêcher de sourire quand tu parles de la "misogynie" du Shingon ; j'ai remarqué en outre que , dans tes interventions, tu dénonçais (parfois avec raison) le machisme présent dans certaines traditions païennes. Soit, mais ce type de raisonnement "MLF" (je dis ça de manière non péjorative, que les choses soient claires) est loin de faire l'unanimité au sein des populations LGTB. Au risque de te scandaliser, et sans vouloir faire étalage gratuitement de ma vie privée, en tant qu'homosexuel passif, je m'épanouis parfaitement dans un schéma relationnel de type "patriarcal" et "machiste" (sans être moi-même efféminé, ce qui surprend les gens en général, d'autant que j'assume parfaitement cheers ).

La hiérarchisation que tu dénonces dans le christianisme n'est pas absente (loin de là) dans le paganisme. Par exemple, dans le numisme, il est clairement fait référence à l'homosexualité, et la différence de statut est très nette entre les homosexuels passifs et soumis ("cinaedis" dans les textes latins) et les homosexuels actifs et dominateurs ("pediconibus" en latin). Pour ma part, je me retrouve entièrement dans la première catégorie et, plaise à Jupiter, n'en conçoit aucune honte. Après, je comprend qu'en tant que lesbienne féministe (là aussi, le terme est employé sans arrières-pensées péjoratives, je respecte toutes les opinions), tu te retrouves plus dans l'hellénisme prôné par Sappho de Lesbos plutôt que dans le numisme de Martial ou de Catulle ; chacun ses goûts lol! Mais de dire que le paganisme ne "hiérarchise" pas les gens me semble un tantinet éloigné de la vérité historique... (Cf. Florence Dupont, L'érotisme masculin dans la Rome Antique, Bellin, 2009).

Revenir en haut Aller en bas
Roxappho
Nymphe fantasque
Nymphe fantasque
avatar

Féminin féminin Age : 32
Nombre de messages : 2860
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Ven 26 Aoû - 10:00

Citation :
je ne peux m'empêcher de sourire quand tu parles de la "misogynie" du Shingon
J'ai moins souri quand un gars plein de sagesse m'a gentiment expliqué qu'en tant que femme, mon objectif spirituel premier sur mon chemin spirituel devait être de me réincarner en homme parce qu'actuellement j'étais une créature trop impure...


Citation :
(je dis ça de manière non péjorative, que les choses soient claires)
No soucy, c'est même plutôt un compliment, ma grand-mère ayant été active à l'époque en tant que petite meneuse locale. Quelque part, tu me cautionnes cet héritage militant.


Citation :
mais ce type de raisonnement "MLF" est loin de faire l'unanimité au sein des populations LGTB
Oh, je sais... Et tu verrais le bazar lors de réunions inter-assos! Chaque lettre devient indépendante et défend son steack. A ça, tu ajoutes les spécificités de sous-groupes...
Cela dit, le sexisme n'épargne pas le milieu l&g, pas plus que la biphobie ou la transphobie. Les quatre lettres, si elles sont ensemble, c'est juste pour raison militante, parce que Sur le fond, les credos ne sont pas les mêmes pour des populations n'ont forcément beaucoup en commun. (Ex: En tant que lez cisgenre, mes problématiques et priorités ne sont pas du tout les mêmes que celles d'une trans MtF, avec laquelle je n'ai finalement que très peu en commun.)
Sinon, je suis assez dans le mainsteam de ma "chapelle".


Citation :
Au risque de te scandaliser, et sans vouloir faire étalage gratuitement de ma vie privée, en tant qu'homosexuel passif, je m'épanouis parfaitement dans un schéma relationnel de type "patriarcal" et "machiste" (sans être moi-même efféminé, ce qui surprend les gens en général, d'autant que j'assume parfaitement cheers).
Comme je disais au dessus les problématiques ne sont pas forcément les mêmes.
Exemple bête, mais en boite classique, quand tu es avec ton mec, tu n'as pas à subir des dragueuses lourdingues avec des fantasmes de triolisme qui te traitent de pute ou de salope quand tu leur fais comprendre qu'elles n'ont aucune chance et qu'elles te font ch*er.
Tu n'es pas non plus concerné directement par la PMA avec donneur, comme je ne suis pas spécialement concernée par la GPA pour ce qui est d'avoir des enfants.

Cela dit, comme tu parles de "efféminé", plus de 90% des gays que je connais sont parfaitement cisgenres eux aussi et n'en ont rien à cirer de la théorie queer. Je te dirais même que les "divas" m'agacent atrocement.
D'ailleurs, le terme de "efféminé" n'est pas approprié, presque aucune femme ne bougeant comme ça, il s'agit donc d'un schéma plutôt typiquement masculin.


Citation :
La hiérarchisation que tu dénonces dans le christianisme n'est pas absente (loin de là) dans le paganisme. Par exemple, dans le numisme, il est clairement fait référence à l'homosexualité, et la différence de statut est très nette entre les homosexuels passifs et soumis ("cinaedis" dans les textes latins) et les homosexuels actifs et dominateurs ("pediconibus" en latin).
...
Mais de dire que le paganisme ne "hiérarchise" pas les gens me semble un tantinet éloigné de la vérité historique...
Pas d'accord.
Il s'agit de normes sociales et non de normes religieuses ou "doctrinales" affectables au paganisme.
C'est d'ailleurs une des supercheries des religions livresques d'intégrer une conception/coutume sociale localisée dans l'espace et le temps dans la doctrine spirituelle (Ca marche aussi avec leur homophobie structurelle).
Pour illustration, les musulmans ne se rendent même pas compte que leur Allah serait bien futile s'il s'intéresserait vraiment à la mode féminine...

Là où c'est évident en hellénisme, c'est que ces normes sont radicalement différentes d'un peuple à l'autre et d'une cité à l'autre.
C'est un piège classique que de tomber dans l'athénocentrisme du fait de sa multitude de sources, mais il faut voir plus vaste.

Même si on prend un cas comme la Grande Rhêtra laconienne qui est approuvée par l'oracle d'Apollon, celle-ci n'est pas absolue dans le temps, elle pouvait évoluer ou devenir caduque par nouvelle consultation. De plus, Apollon a approuvé cette version, il aurait aussi bien pu en approuver une autre radicalement différente.

Comme tu marquais sur un autre topic, la pédérastie éducative qui était autrefois si considérée par certains est aujourd'hui de la pédophilie inacceptable pour nous hellénistes (ou homos) modernes. Elle est pourtant inscrite dans l'histoire. Elle ne nous concerne cependant plus.

Partant de ça, il est légitime de conclure que ce ne sont pas des choses directement liées à la religion mais extérieures, paralaïques dirons nous.
Ces lois de hiérarchisation n'étant pas des lois divines mais bien des lois humaines et sociales, on ne peut créditer au paganisme en lui-même ce genre d'affectations.

Je dirais même mieux, sur ces sujets, la logique du "Ce n'est pas conforme à ce que faisaient les anciens." n'a aucune valeur spirituelle en elle-même. Comme montré, les anciens faisaient de diverses manières en foncton de leurs coutumes locales. Ainsi, sur ces sujets, nous (modernes) devons penser en modernes et avec nos schémas sociaux modernes, voire faire évoluer nos schémas sociaux.


Citation :
tu te retrouves plus dans l'hellénisme prôné par Sappho de Lesbos plutôt que dans le numisme de Martial ou de Catulle
Attention, je suis helléniste éolienne, pas helléniste sapphique.
Il est vrai que c'est quand ma grand-mère m'a affert un livre sur le monde dans lequel évoluait Sappho que j'ai découvert l'approche éolienne et m'y suis reconnue, mais Sappho n'est pas la source de ma manière de prendre ma voie spirituelle.
De même, bien qu'elle soit dans mon panthéon des personnalités pour le haut personnage qu'elle fut, ma spiritualité ne se base pas d'elle.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Penthésilée ou Sappho ?

«Pour moi, la plus belle des choses, c'est de voir quelqu'un aimer quelqu'un.»
[Sappho]
Revenir en haut Aller en bas
http://penthesilee.wordpress.com/liste-des-articles/
PHOEBUS
Demi-Dieu
Demi-Dieu
avatar

Masculin Age : 30
Nombre de messages : 245
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Ven 23 Sep - 22:12

Hello, hello, me revoilou les Paiens ^^ Tout d'abors Joyeux Mabon !!! De nombreuses choses ont changé pour moi, même si je suis encore dans un tunnel obscur, la lumière devrait ariver dans deux semaines...Perso il est vrai que beaucoup de paiens semblent gays ! Mais bon on se sent plus libres dans le Paganisme ! Perso, j'ai une vision des Dieux qui ne plaît pas à certains, et notemment lorsque j'ai fait un passage à FR3 Ariège, du fait que je suis allé honorer Hélios au château de Montségur ! Quelqu'un connaît ! Hé bien semble t-il qu'une personne n'ait pas apprécier ma tenue de prêtre paien ( à vrai dire une robe rituelle et une couverture pour me tenir chaud )... Et je n'était pas le seul "illuminé ". Mais bon je ne m'arrête pas à ça ! Très beau lever de soleil d'ailleurs ! Voici la vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=A78xF9Uc-HY
Revenir en haut Aller en bas
http://codamlelivre.ifrance.com
PHOEBUS
Demi-Dieu
Demi-Dieu
avatar

Masculin Age : 30
Nombre de messages : 245
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Mer 5 Oct - 4:33

Pas de réponses ?
Revenir en haut Aller en bas
http://codamlelivre.ifrance.com
Roxappho
Nymphe fantasque
Nymphe fantasque
avatar

Féminin féminin Age : 32
Nombre de messages : 2860
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Mer 5 Oct - 9:52

Ca serait pas mal que tu nous racontes ça sur un topic indépendant.
(Tu peux zapper les occitanuches...)
Je connaissais Montségur, mais pas cette particularité.

C'est marrant, j'ai découvert des tas de trucs sur toi en suivant la vidéo (my little monster, même si le son était pourri dans ton explication). (Ne t'inquiète pas, il y a pas mal de truc que j'aime bien aussi dans ce qu'elle fait.)
clin d\'oeil fille

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Penthésilée ou Sappho ?

«Pour moi, la plus belle des choses, c'est de voir quelqu'un aimer quelqu'un.»
[Sappho]
Revenir en haut Aller en bas
http://penthesilee.wordpress.com/liste-des-articles/
Baubo

avatar

Féminin Age : 46
Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Dim 9 Oct - 18:27

Hé ! hé ! Cette année, j'ai dormi. Mais tu as eu mille fois raison de participer à cet événement.

Concernant la sexualité et le paganisme. Je dois dire que c'est une question qui ne m'apparaissait pas comme essentielle.
Pour ma part, j'aime des deux côtés, sans étiquette. Je n'ai pas besoin de me qualifier comme je n'ai pas besoin de justifier mon choix personnel sur ma spiritualité.

Je suis assez pour vivre et laisser vivre. Mais bon, c'est pas le cas de tout le monde, hélas.
Revenir en haut Aller en bas
AFAIA

avatar

Féminin Age : 45
Nombre de messages : 8
Localisation : grece athenes
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Mar 25 Oct - 14:55

L'homosexualite abordee dans la mythologie grecque est symbolique tout comme les relations sexuelles qu'auraient eu Zeus avec ses soeurs par exemple Hera. Tout ceci a une autre signification qui n'a rien a voir avec la sexualite des etres humains. Les relations sexuelles symbolisent le melange de forces superieures et n'a aucun rapport avec la sexualite a proprement parle.
Revenir en haut Aller en bas
Léandros
Sakura no hana
Sakura no hana
avatar

Masculin Age : 24
Nombre de messages : 1946
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Mar 25 Oct - 15:05

Je le pense aussi Afaia. A vrai dire je ne considère pas vraiment la mythologie comme étant des faits averés mais des mythes que l'on doit décrypter.
Tu pourrais peut être te présenter ici, ça nous ferait plaisir et ça nous permettrait d'en savoir un peu plus à ton sujet.
http://lusapag.forumchti.com/f1-bienvenue-xairete
Revenir en haut Aller en bas
Misfits
Daemon
Daemon
avatar

Masculin Age : 21
Nombre de messages : 73
Localisation : France
Date d'inscription : 06/10/2011

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Mar 25 Oct - 17:28

Moi je n'ai pas appris les mêmes choses que vous. Au Lycée, on travail sur la Grèce en Seconde, et mon Prof nous a clairement expliqué que tout d'abord tout les jeunes Hommes, au alentour de leur 14 ou 15 ans, se faisait "enlevé" par un Adulte choisi par les parents, et que cet Adulte apprenait les choses de la vie a l'enfant, en consacrant durant une semaine chaque soirée a quelque chose: L'alcool, la sexualité avec les femmes.. Et la sexualité avec les Hommes, en l'occurence, le Kidnapeur.

Et en conséquence, je vous dit toujours la ce que j'ai apprit et je n'affirme pas avoir raison, en conséquence donc, le jeune Adulte "choisissait" ce qu'il avait préferer et puis ben voila quoi.
Alors j'ai apprit du caca ou bien..?
Revenir en haut Aller en bas
Léandros
Sakura no hana
Sakura no hana
avatar

Masculin Age : 24
Nombre de messages : 1946
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Mar 25 Oct - 17:40

On parlait des relations sexuelles homosexuelles dans la mythologie en fait mais sinon c'est bien ça en ce qui concerne la pédérastie à Athène par contre en ce qui concerne l'alcool et le rapport sexuel avec une femme je n'en sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Misfits
Daemon
Daemon
avatar

Masculin Age : 21
Nombre de messages : 73
Localisation : France
Date d'inscription : 06/10/2011

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Mar 25 Oct - 18:28

AFAIA a écrit:
Tout ceci a une autre signification qui n'a rien a voir avec la sexualite des etres humains.

C'est en rapport a cela que j'ai posté mon message.
Revenir en haut Aller en bas
Roxappho
Nymphe fantasque
Nymphe fantasque
avatar

Féminin féminin Age : 32
Nombre de messages : 2860
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Mar 25 Oct - 20:10

Ce que tu marques est une évidence, aucun de nous ne prends les mythes en première lecture directe, ils sont bien évidemment à interpréter.
Cela dit, la présence de l'homosexualité dans ceux-ci est aussi significative que même au niveau divin, elle n'est pas choquante fondamentalement contrairement à ce qu'on peut trouver dans d'autres religions.

Le sujet initial était bien cependant au niveau de l'approche de l'homosexualité de la part des païens.

A ce sujet, il semble qu'il y ait quelques problèmes avec des groupes radicaux hindous. Le suivi d'actualités m'a fait remonter quelques noms de groupes:
Sri Ram Sena, Shiv Sena, Bharat Swabhiman (dirigé par le swami Baba Ramdev qui s'est fait connaitre quelques fois)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Penthésilée ou Sappho ?

«Pour moi, la plus belle des choses, c'est de voir quelqu'un aimer quelqu'un.»
[Sappho]
Revenir en haut Aller en bas
http://penthesilee.wordpress.com/liste-des-articles/
Roxappho
Nymphe fantasque
Nymphe fantasque
avatar

Féminin féminin Age : 32
Nombre de messages : 2860
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Mar 25 Oct - 20:30

Léandros a écrit:
en ce qui concerne la pédérastie à Athène par contre en ce qui concerne l'alcool et le rapport sexuel avec une femme je n'en sais rien.
Effectivement, la pédérastie est un sujet assez différent dans le sens où c'était une "institution" éducative très codifiée, pouvant avoir de fortes variantes d'un endroit à l'autre.
Du fait de cette variance, il n'est pas possible de répondre de manière absolue.
La pédérastie féminine semble avoir potentiellement aussi existé, même si moins répandue ou moins visible.

D'un point de vue moderne, elle ne serait de toute façon plus acceptable et serait considérée à juste titre comme de la pédophilie. Déjà à l'époque, si elle était si codifiée, c'était pour en limiter les dérives.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Penthésilée ou Sappho ?

«Pour moi, la plus belle des choses, c'est de voir quelqu'un aimer quelqu'un.»
[Sappho]
Revenir en haut Aller en bas
http://penthesilee.wordpress.com/liste-des-articles/
AFAIA

avatar

Féminin Age : 45
Nombre de messages : 8
Localisation : grece athenes
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Mer 26 Oct - 13:22

La mythologie grecque contient des savoirs et des mysteres sur la naissance de l'univers, sur la creation de l'ame humaine et sur le comportement que les hommes doivent suivre afin d'evoluer spirituellement. Dans ses mythes ce qui se refere a des enlevements de femmes ou de jeunes hommes symbolisent le changement, la metamorphose. La pederastie etait interdite par les philosophes grecs comme platon et Socrate(malgre ce que croient la plupart des gens). Quand les grecs anciens parlaient d'amour entre dieux et hommes cela signifie l'union des forces de l'ame de Dieu avec celles des etres humains . Un homme quand il est enleve c'est pour apprendre , pour s'elever spirituellement grace aux forces superieurs que possedent les dieux entre autres.
L'amour entre hommes comme il apparait dans les oeuvres de Platon consiste a un amour pur, comme l'amour que doit porter tout etre humain a un autre sans distinction de sexe car l'ame n'a pas de sexe.C'est un amour difficile,voire impossible, a comprendre par les gens d'aujourd'hui dont on a deprave les pensees.
Je suis prof de lettres a athenes en Grece et je suis des cours de philosophie (platon notamment), de mythologie et d'astrologie. A tres bientot.
Revenir en haut Aller en bas
Roxappho
Nymphe fantasque
Nymphe fantasque
avatar

Féminin féminin Age : 32
Nombre de messages : 2860
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Mer 26 Oct - 14:12

Je suis d'accord avec toi dans l'ensemble, mais il convient quand même de voir les mythes au cas par cas. Même si on peut trouver une notion apparentée, le décalage peut aussi être assez important car la notion centrale ne se situe pas sur cet axe.

Concernant
Citation :
L'amour entre hommes comme il apparait dans les oeuvres de Platon consiste a un amour pur, comme l'amour que doit porter tout etre humain a un autre sans distinction de sexe car l'ame n'a pas de sexe
Ce qui n'est pas vraiment le cas à l’échelle du monde hellénique.
Sinon il n'y aurait que des lois égalitaires, ce qui était loin d’être le cas. Le cas athénien sur la considération/statut de l’épouse est d'ailleurs flagrant. Idem pour Sparte où les sentiments passent loin derrière le devoir.

Citation :
C'est un amour difficile,voire impossible, a comprendre par les gens d'aujourd'hui dont on a deprave les pensees.
Ca commence doucement à venir quand même sur les jeunes générations (jusqu'aux trentenaires, on va dire). Le fait d'aimer une personne indépendamment de son sexe d'appartenance ou de son genre fait plutôt son chemin, même si certains milieux y sont réfractaire.

Mais bien venu parmi nous. cheers

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Penthésilée ou Sappho ?

«Pour moi, la plus belle des choses, c'est de voir quelqu'un aimer quelqu'un.»
[Sappho]
Revenir en haut Aller en bas
http://penthesilee.wordpress.com/liste-des-articles/
helleniste
Poète gaulois
Poète gaulois
avatar

Masculin Age : 28
Nombre de messages : 2094
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   Mer 26 Oct - 17:58

Citation :
L'homosexualite abordee dans la mythologie grecque est symbolique tout comme les relations sexuelles qu'auraient eu Zeus avec ses soeurs par exemple Hera. Tout ceci a une autre signification qui n'a rien a voir avec la sexualite des etres humains. Les relations sexuelles symbolisent le melange de forces superieures et n'a aucun rapport avec la sexualite a proprement parle.

J'ai longtemps adhéré à cette vision des choses, mais ça me semble de moins en moins convaincant. Tout d'abord pour des raisons de chronologie: les poètes comme Hésiode ont vécu des siècles avant les Platon et cie, et n'ont donc pu transcrire par leurs mythes des concepts inventés postérieurement. ça ne veut pas dire qu'il faut prendre les mythes à la lettre, mais il est possible de les interpréter de façon moins anachronique. Cette sexualité exhubérante des dieux grecs, j'aurais plutot tendance à y voir la transcription de l'amour païen de la vie.

Citation :
La mythologie grecque contient des savoirs et des mysteres sur la naissance de l'univers, sur la creation de l'ame humaine

L'ame, dans la philosophie grecque, n'est pas créée, me semble-t-il. Le concept d'ames créées est plutot chrétien, en particulier augustinien, si je ne me trompe.
Revenir en haut Aller en bas
http://hellenisme.bloguez.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paganisme et homosexualité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paganisme et homosexualité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumière et Sagesse du Paganisme :: Débat dans l'agora-
Sauter vers: