Forum de discussion sur le paganisme moderne et antique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Site en ligneSite en ligne  
Ethique du forum
Respectueux de l'individualité humaine, nous ne tolèrerons au sein de ce forum aucun propos à nature raciste, sexiste, homophobe ou issus de quelque idéologie discriminatoire.
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 99 le Jeu 22 Jan - 21:02
Derniers sujets
Sujets les plus actifs
Groupe, chansons du moment...
Jésus, ce Dieu Païen inconnu...
Les cercles féminins dianisants mais pas que
Histoire
Une France païenne et démocratique est-elle possible ?
Communauté Facebook!
Monothéisme et polythéisme
Rien que pour le fun....
intéressant
Que sont les Dieux pour vous?
Articles
Le Paganisme
Numinisme
Eusebeia
Les Muses
Hymnes
Kalathema Eusebeia
Exemples de Cérémonie
Athena par Walter Otto

Partagez | 
 

 Une France païenne et démocratique est-elle possible ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Greg
Apprenti messie
Apprenti messie
avatar

Masculin Nombre de messages : 509
Localisation : Partout et nulle part.
Date d'inscription : 05/07/2008

MessageSujet: Re: Une France païenne et démocratique est-elle possible ?   Mar 15 Déc - 1:10

Le Gouvernement n'a pas besoin du peuple pour modifier la Constitution. Un Congrès suffit. Et constitution ou pas, même en cas d'un référendum, je continue de penser que a pourrait être accepté. Évidemment, ça ne serait pas dit dans ces termes-là, avec tes mots à toi (Il y a une capacité d'imagination débordante pour mettre au point une novlangue. Avez-vous remarqué comment on parle de moins en moins de vidéosurveillance mais plus de vidéoprotection ? Ça passe mieux), on trouverait le bel emballage qui va bien.

Évidemment, je n'ai pas d'argument, juste une impression tiré de mon cynisme qui n'amuse personne, tu sais.
Revenir en haut Aller en bas
Roxappho
Nymphe fantasque
Nymphe fantasque
avatar

Féminin féminin Age : 32
Nombre de messages : 2860
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Une France païenne et démocratique est-elle possible ?   Mar 15 Déc - 19:33

Greg a écrit:
Évidemment, je n'ai pas d'argument, juste une impression tiré de mon cynisme qui n'amuse personne, tu sais.
Mon cynisme est un peu différent... Normal, je suis une fille... lol!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Penthésilée ou Sappho ?

«Pour moi, la plus belle des choses, c'est de voir quelqu'un aimer quelqu'un.»
[Sappho]
Revenir en haut Aller en bas
http://penthesilee.wordpress.com/liste-des-articles/
PHOEBUS
Demi-Dieu
Demi-Dieu
avatar

Masculin Age : 30
Nombre de messages : 245
Localisation : Montélimar
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Une France païenne et démocratique est-elle possible ?   Mer 16 Déc - 1:42

Personellement, il est trop tôt, je pense pour parler d'une france paienne et démocratique. Sachant que le paganisme tend tout juste à ressurgir et à convaincre des gens du peuple de sa beauté !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://codamlelivre.ifrance.com
le serpent
Prophète venimeux
Prophète venimeux


Age : 50
Nombre de messages : 374
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Une France païenne et démocratique est-elle possible ?   Sam 19 Déc - 6:59

Déjà que le débat a largement dévié vers une France démocratique et que, même là, on est visiblement loin du compte.
Revenir en haut Aller en bas
helleniste
Poète gaulois
Poète gaulois
avatar

Masculin Age : 28
Nombre de messages : 2094
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Une France païenne et démocratique est-elle possible ?   Sam 2 Jan - 23:52

Citation :
Personellement, il est trop tôt, je pense pour parler d'une france paienne et démocratique.

Pas faux, mais j'ai toujours aimé théoriser, et puis qui sait ? Le paganisme pourrait bien progresser plus vite que prévu.

Roxappho: avec pas mal de retard, pour défendre mon cher Euripide, je pourrais te citer ce passage

"C’est donc en vain que les hommes font vibrer l’arc impuissant du blâme contre les femmes et qu’ils les décrient. Elles valent mieux que les hommes, c’est moi qui vous le dis.. Pourquoi alors le sexe féminin doit-il entendre dire du mal de lui ? Cessera-t-il jamais ce blâme injustifié des hommes qui pensent faire bonne chasse en décriant sans discernement toutes les femmes, quand une seule s’est trouvée fautive ? Je ferai cette distinction de principe : rien n’est pire qu’une femme mauvaise, mais une femme honnête, rien n’en dépasse l’excellence." ( Euripide, Mélanippe enchaînée, frag. 13.)
Revenir en haut Aller en bas
http://hellenisme.bloguez.com/
Roxappho
Nymphe fantasque
Nymphe fantasque
avatar

Féminin féminin Age : 32
Nombre de messages : 2860
Localisation : Guyenne
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Une France païenne et démocratique est-elle possible ?   Dim 3 Jan - 20:41

Euripide dans Hippolyte a écrit:
Ô Zeus, par quelle loi as-tu créé la femme ?
Cette race maudite et ce fléau infâme ?
Sans elle, tu pourrais, ô prince des humains,
Tout aussi bien perpétuer notre destin.
Oui, l’homme eût déposé de sa main généreuse
Des offrandes sacrées, et pour prix des présents,
Le dieu eût concédé quelques graines d’enfants.
Ainsi, dans la maison, on eût passé sa vie
Hors de ces liens maudits. Car de tous les trésors
La femme est le plus vil ; elle mange notre or.
Bref un mot suffira : la femme est un danger !
Son père l’engendra et voulut la combler
De bienfaits inouïs. Pour se débarrasser
D’une telle « merveille », et la faire accepter
Dans une autre famille, il doit lui refiler
Une dot argentée. D’abord la jeune fille
Est aimée de l’époux : cette calamité
Est l’orgueil de sa vie ! Il lui fait des cadeaux,
Lui offre des bijoux, des riches vêtements,
Dilapidant, de fait, les biens de ses parents.
Et s’il s’est allié avec un noble nom,
Une illustre maison, l'hymen devient infect !
Si l’époux s’en dégoûte, il s’y complaît pourtant !
Bon, s’il s’est marié à une femme honnête
Mais de pauvre lignée, il essaie d'effacer
Ce point noir comme il peut. Quel bonheur pour celui
Qui n’a dans son foyer qu’une femme inutile
Dont l’unique défaut est d’être une imbécile.
Oui, je hais une femme orgueilleuse et savante,
Je la fuis. Cypris donne à cette créature
Une ruse indomptée. Chez la femme modeste
Et sans instruction, la pudeur me rassure.
C’est ainsi que tu vins près de moi, ô perfide,
Débattant sans vergogne à la face stellaire
L’opprobre de mon nom et du lit de mes pères.
Humiliation, déplorable souillure !
Ah ! je dois me laver dans l’onde la plus pure.
Quoi donc ! M’abandonner aux liens qui me désolent !
Je suis déjà impur au son de tes paroles.
De toi j’ai grand pitié, cela te sauve, ô femme ;
À toi je suis lié, fidèle à ce serment
Que tu m’as arraché dans ma naïveté.
Donc je ne dirai rien mon père Thésée.

Mais il y en a des tas d'autres...

Qu'elles sont habiles, les femmes, à imaginer des ruses!

pour émouvoir la pitié, la femme a de véritables sortilèges.

C'est un être terriblement jaloux qu'une femme et dans son coeur pour ses rivales, elle a toujours une haine implacable.

Plût aux dieux que nulle part et jamais n'eût existé la race des femmes... si ce n'est pour moi seul !

Une femme d'ordinaire est pleine de crainte, lâche au combat et à la vue du fer ; mais quand on attente aux droits de sa couche, il n'y a pas d'âme plus altérée de sang.

Ah! il faudrait que les mortels pussent avoir des enfants par quelque autre moyen, sans qu'existât la gent féminine; alors il n'y aurait plus de maux chez les hommes.

Oh ! Zeus ! Pourquoi donc as-tu, sous la lumière du soleil, établi auprès des hommes ces êtres de vice et de mensonge, les femmes ?

toujours, c'est par l'intermédiaire des hommes que doivent agir les femmes, si elles sont sages.

Il n'y a pas de remparts, ni de trésors, ni rien qui soit plus difficile à garder qu'une femme.

ne crois jamais une femme, même si elle dit la vérité.

Mais la femme est un être faible et portée aux larmes, naturellement.




Même Aristophane se paye sa poire sur le sujet dans Les Thesmophories !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Penthésilée ou Sappho ?

«Pour moi, la plus belle des choses, c'est de voir quelqu'un aimer quelqu'un.»
[Sappho]
Revenir en haut Aller en bas
http://penthesilee.wordpress.com/liste-des-articles/
helleniste
Poète gaulois
Poète gaulois
avatar

Masculin Age : 28
Nombre de messages : 2094
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Une France païenne et démocratique est-elle possible ?   Dim 3 Jan - 22:51

Hippolyte est le caractère du type qui ne veut pas se marier, lui donner ce langage sexiste ne me parait pas choquant, un poète peut faire parler un personnage mysogyne à mort sans partager son avis. Dans certaines de ses poésies, Leconte de Lisle, grand admirateur du polythéisme antique et grand bouffeur de curés devant l'éternel met bien dans la bouche de certains personnage des insultes bien senties contre le paganisme. Cela en fait il un anti-païen ?

Et puis bien sur on peut se battre à coup de citations pendant longtemps, Euripide, c'est comme la Bible, suffisamment vaste pour y trouver tout et n'importe quoi. Il fait parler tout un tas de personnages qui profèrent à peu près tous les avis et visions du monde possibles. Et à moins de faire revivre Euripide et de le soumettre à une analyse psychiatrique, je ne vois pas comment on pourrait savoir précisement sa pensée et ses idées sur les femmes.

Evidemment grosso modo Euripide n'est pas forcément le porte-flambeau de la condition féminine, mais ce que je veux dire c'est que son oeuvre contient une reflexion sur la nature humaine (et donc sur les femmes comme sur les hommes) vraiment intéressante et profonde et qu'un machiste bête et méchant n'aurait pas fait ça, il aurait simplement écarté les femmes de ses pièces, si tu veux mon avis.

Citation :
Même Aristophane se paye sa poire sur le sujet dans Les Thesmophories !

Aristophane n'est pas vraiment une référence. Il passe son temps à se moquer d'Euripide parce qu'en vieux conservateur réac, il n'aime pas ses innovations poétiques. Si on prend ses pièces à la lettre, Euripide n'est qu'un raté, un écrivain minable, et Socrate un illuminé qui passe son temps à étudier le saut des puces.

En revanche, le fait qu'on se moque du sexisme- présumé ou réel peu importe- d'un auteur montre déjà une évolution indéniable. Les sociétés les plus sexistes, genre taliban, n'en feraient jamais autant, puisque le sexisme, dans leur pensée, n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://hellenisme.bloguez.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une France païenne et démocratique est-elle possible ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une France païenne et démocratique est-elle possible ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumière et Sagesse du Paganisme :: Débat dans l'agora-
Sauter vers: